Blog

Latest Industry News

Pourquoi faire la reprogrammation moteur de votre véhicule ?

  • 22 septembre 2023

Bien réalisée, une reprogrammation moteur permet d’améliorer les performances du véhicule. En changeant les paramètres du calculateur moteur, il est possible de faire croître l’injection de carburant et par ricochet, de gagner en puissance. En fonction de la reprog, un gain de performances allant de 20 à 30 % est observé.

Qu’est-ce que la reprogrammation de moteur ?

Il s’agit d’une opération visant à modifier le boitier puissance moteur. Plus précisément, il est question de reprogrammer l’appareil moteur. Aussi appelé Engine control unit (ECU), Boîtier de servitude moteur (BSM) ou Unité de contrôle moteur (UCM), c’est la pièce qui gère les données transmises au sein du véhicule.

Pourquoi faire une reprogrammation de son moteur ?

C’est l’appareil moteur qui traite l’intégralité des informations transitant dans l’automobile. Capteurs de température, de gaz, de parkings, … Toutes ces composantes lui envoient des données qu’il est chargé d’analyser. En se basant dessus, l’unité de contrôle moteur va faire fluctuer des paramètres tels que :

  • le temps d’injection ;
  • la pression du turbocompresseur ;
  • l’avance à l’allumage ;
  • la pression de l’injection ;

En résumé, c’est en fonction de la conclusion tirée à partir des données collectées que l’ECU détermine la puissance du moteur. C’est pourquoi, en conditions d’usage urbain, la vitesse des véhicules dépasse rarement un certain plafond.

Pour ceux qui désirent déployer le plein potentiel de leurs automobiles, il y a une solution : la reprogrammation moteur. En usant de ce stratagème, il est possible de dépasser certains plafonds.

Comment se déroule la reprogrammation d’un moteur ?

La reprogrammation peut avoir lieu de trois façons. La première stratégie consiste à modifier le logiciel du boîtier de servitude moteur. La seconde, quant à elle, consiste à s’immiscer via la prise de diagnostic de l’automobile. Et enfin, la troisième implique de retirer le calculateur pour le modifier.

Dans les trois situations, il est nécessaire d’avoir suivi un stage reprogrammation moteur pour ne pas commettre d’impairs. En effet, les composantes sur lesquelles il faut agir sont particulièrement délicates.

Quels sont les paramètres à modifier lors d’une reprogrammation ?

De façon générale, cinq éléments sont sous le feu des projecteurs lors d’un stage reprogrammation moteur :

  • l’allumage : en modifiant ce paramètre, il devient possible d’extraire toute la puissance réelle du moteur ;
  • l’injection de carburant : en revisitant ce paramètre, il est facile de décupler l’explosion et par conséquent, d’augmenter la puissance du moteur ;
  • la détonation : afin de limiter la consommation de carburant tout en augmentant la compression, la reprogrammation mettra l’accent sur ce paramètre ;
  • l’oxygène : la quantité d’oxygène influence la puissance de l’explosion ;
  • l’évacuation des gaz d’échappement : moins les gaz sont réintégrés dans le cycle du moteur, plus la vitesse du véhicule ira crescendo.

La reprogrammation de moteur n’est pas une mince affaire. Parce qu’elle implique les systèmes centraux d’une voiture, il vaut mieux confier cette tâche à un préparateur moteur. Lui seul sera en mesure d’améliorer votre puissance tout en réduisant votre consommation de carburant.

mtr-motorsport-reprog